Le canari Timbrado Espagnol

Le canari Timbrado a une histoire, il a toujours était élevé pour son chant
En Espagne dans différentes régions mais principalement au nord ouest de l’Espagne.

Les dénominations physiques du véritable canari Timbrado sont apparus dans les années 1960, auparavant on parlait de canarios del pais (canaris du pays), il a pour origine commune le Raza qui se confondait a une époque.
A l’origine le timbrado est vert, petit (mais moins petit que le raza) environ 12cm, de tempérament bagarreur et nerveux, il a les pattes brunes et le bec plutôt petit.
De nos jours les élevages comprennent des timbrados verts bien sur, mais aussi des panachés et même de souche jaune, voir blanche ce qui reste encore très rare pour cette oiseau.



Ce merveilleux chanteur qu’est le timbrado, son chant n’a nul pareil !
En effet, il chante plus fort et plus rythmiquement que le Harz avec des tonalités métalliques, et moins fort que le malinois sans pour autant ne rien gâcher à sa magnifique prestance.

Le timbrado est un merveilleux compagnon il est gai, robuste, nerveux. Il est le seul canari de chant a pouvoir faire ses tours dans un sens puis dans un autre comme bon lui semble !
C’est un interprète remarquable, un virtuose des sons, il a ce petit coté de folie qui lui permet d’enrichir ses chants d’une façon remarquable en prenant des tonalités sauvages, de ruisseaux, métallique, de castagnette, d’ailleurs son chant se rapproche beaucoup du canari originel (en moins aigus) dont il est issu avec le raza mais sans aucunes comparaisons avec ce premier et ce second puisque le timbrado est sélectionné pour son chant depuis de nombreuses années et rien que pour ça !
Maintenant différentes classes ou écoles de chant sont définis, quoi qu’encore discuté en Espagne, la classique (continuo) plus mélodieux avec des phrases longues et de nombreuses variations, la discontinu (discontinuo) me rappelle les chants sauvages, m’interpelle sur nos devoirs envers la nature et la semi classique (intermédio) qui se situe entre les deux.

un nouveau site pour les aficionados

Voila il est née un vrai site pour les Aficionados du canaris Timbrado

Après un certain moment de réflexion, nous nous sommes attelés à vous créer un site digne de ce nom: Le site de l'ATFETE


http://www.ATFETE.com/


Sur ce site vous pourrez apprécier plus de fonctionnalités, toujours des articles, des reportages, des vidéos, des photos dans sa partie publique mais il y a aussi une partie réservée à nos membres.
Cette partie privée regroupe un collectif d'éleveurs très sympatiques qui s'entraident à promouvoir le canaris de chant Timbrado en France et ainsi faciliter des échanges amicaux entre les éleveurs, faire connaître l’élevage français du canari Timbrado tel qu' il recommandé par la C.O.M, notamment en ce qui concerne la nature du chant, tout en encourageant les initiatives particulières.




BAGUAGE D'UN TIMBRADO

Loading...

vendredi 23 novembre 2007

Rythmes d'émission du chant du Timbrado

Les rythmes d'émission du chant timbrado
Continu, semi-continu et discontinu

Le rythme d'émission du chant de timbrado espagnol, le mieux qu’il soit tout ou plus ralenti.
Puisque il y a des tours qui partagent les mêmes consonnes et voyelles et ils peuvent seulement être distingués en tenant compte de la cadence d'émission, on constate 3 rythmes dans l’émission du chant timbrado.

1-Tours au rythme continu
Dans lesquels le timbrado nous donne l'impression que le son se succède sans interruption ; notre audition n’est pas capable de distinguer les différentes syllabes que le timbrado produit, notre cerveau croit écouter un même son continu

2-Tours au rythme semi-continu :
Dans lesquels notre audition peut déjà distinguer chacune des syllabes qui forment le tour, bien que le timbrado les émettent de manière très proche entre eux.

3-Tours au rythme discontinu :
L’intervalle entre les différentes syllabes ou les mots du tour sont encore marqués.
les mots sont les différents sons qui constituent un tour ou une variation et qui sont formés par deux ou plusieurs syllabes entrelacées.

Cette classification ne doit pas forcément être considérée, puisqu'un même type de tours peut être émis avec des rythmes différents.
Par exemple et comme exceptions qui confirment la règle, ce qui est ‘’cloqueos’’, tout comme ce qui est ‘’floreos’’ peuvent être émis avec rythme semi-continu ou avec rythme discontinu.

Aucun commentaire: